Le CRODIP : organisme dédié aux bonnes pratiques phytosanitaires

Agir Ensemble pour la qualité de l'eau

 

En Savoir +

Actualités

12 juil. 2019

Contrôle pulvé - 17 nouvelles structures en cours d'adhésion

CRODIP : un organisme dédié aux bonnes pratiques phytosanitaires

Le Comité inteRprOfessionnel Diagnostics, Inspections et formations Phytosanitaires (CRODIP) est une association interprofessionnelle créée le 12 janvier 1998.

 

Notre mission principale est de contribuer à la reconquête de la qualité de l’eau. Pour mener à bien cette tâche, le CRODIP coordonne la réalisation de diagnostics, volontaires ou obligatoires.

 

Les prestations du CRODIP : coordination et formation

 

Coordination d’un réseau national d’agents de contrôle des pulvérisateurs

 

Ces agents agréés sont chargés de la réalisation des contrôles de pulvérisateurs (agricoles, espaces verts, etc) : il s’agit de contrôler l’état des pulvérisateurs afin de limiter les risques de pollutions lors des épandages.

 

Le contrôle des pulvérisateurs est devenu obligatoire depuis le 1er janvier 2009. Les organismes adhérents au réseau CRODIP Indigo, tout en restant indépendants, proposent la réalisation de contrôle de pulvé sous démarche qualité selon les exigences de la norme ISO/CEI 17020.

Depuis 2008, le CRODIP accompagne tout organisme français désirant réaliser des contrôles obligatoires de pulvérisateurs (à partir de janvier 2009).

 

CRODIP Indigo est le seul réseau interprofessionnel accompagnant les organismes de contrôle de pulvérisateurs partout en France.

 

Formation aux bonnes pratiques phytosanitaires

 

Formation des agents agréés par le CRODIP, des agriculteurs, agents de collectivités locales, paysagistes, concessionnaires, artisans, étudiants, etc.

 

Coordination de 2 réseaux d’agents agréés aux diagnostics phytosanitaires

 

Ces agents réalisent soit des diagnostics relatifs aux pollutions ponctuelles aux sièges des entreprises (méthode AQUASITE / Arvalis-Institut du Végétal), soit des diagnostics relatifs aux pollutions diffuses (méthode DPR2 : diagnostic des parcelles à risque de transferts)

Cette démarche est réservée exclusivement aux entreprises bretonnes : exploitations agricoles, serristes, CUMA, ETA, etc.

 

Coordination d’un réseau d’agents agréés aux diagnostics volontaires de pulvérisateurs

 

Les diagnostics volontaires de pulvérisateurs (pour collectivités locales, paysagistes etc.) consistent à diagnostiquer l’état et régler les pulvérisateurs non concernés par le contrôle obligatoire, afin de limiter les risques de pollutions lors des épandages.