Aménagement phytosanitaire en Bretagne, réalisé par les agents du CRODIP

COVID 19 / le contrôle pulvé

 

EN SAVOIR +

 

 

 

Contrôle pulvé
LISTING DES ORGANISMES

Actualités

16 avr. 2020

Contrôle pulvé - Près de 40 structures en cours d'adhésion

9 Organismes supplémentaires sous accréditation

24 mars 2020

9 Organismes supplémentaires sous accréditation

18 mars 2020

COVID-19 - Le CRODIP en télétravail

Aménagement phytosanitaire


L’aménagement du site phytosanitaire est réalisé suite à un diagnostic mené par un agent formé à la problématique “pollutions ponctuelles” aux sièges des entreprises agricoles (exploitations, ETA, CUMA).

 

Suite la visite de l’agent habilité, le responsable de l’entreprise reçoit un rapport de diagnostic, présumant la situation de son entreprise vis-à-vis du respect de la réglementation et des mesures de sécurité. Ce rapport comporte également des propositions d’amélioration et des consignes pour l’aménagement du site phytosanitaire.

 

Les remarques portent essentiellement sur l’agencement et la mise en sécurité du local de stockage des produits phytosanitaires, du poste de remplissage du pulvérisateur et de l’aire de lavage avec des consignes pour la gestion des effluents phytosanitaires.

Il n’y a pas de plan type car ce dernier doit être adapté à la situation de l’entreprise : grandes cultures, viticulture, arboriculture, élevage, type de pulvérisateur, présence de fuel, d’engrais...

 

Si le responsable de l’entreprise le souhaite, il met en œuvre les conseils et aménagements prodigués dans ce rapport.

 

Précisons également que ce type de diagnostic et donc les propositions d’aménagements peuvent être parfois liés à des financements (appels à projets, opérations territoriales, zones à risque, captage d’eau, …)

 

Pour garantir que l’aménagement du site phytosanitaire soit conforme à la règlementation et afin d’accompagner les personnes qui le souhaitent, le CRODIP a établi des cahiers des charges pour l’aménagement des principaux postes du site phytosanitaire :

 

  • Le local de stockage des produits phytosanitaires.
  • Le poste de remplissage du pulvérisateur.
  • L’aire de lavage (en cours de validation)

Cas concrets

Attention les différents cas présentés ci-dessous ne doivent pas être reproduits sans l’accompagnement d’un agent spécialisé. En effet, les aménagements doivent être réalisés en s’appuyant sur des cahiers des charges approuvés par l’administration et reconnus des éventuels financeurs. L’erreur à ne pas commettre : réaliser des aménagements, seul et sans avoir une parfaite connaissance des contenus réglementaires.

 

Local de stockage sécurisé

Le local de stockage des produits phytosanitaires


La réglementation impose des règles. La conception d'un local sécurisé suite à un diagnostic vous permettra d'allier la réglementation, l'optimisation et le confort d'utilisation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poste de remplissage du pulvérisateur

Le poste de remplissage


Disposer d'une zone ergonomique pour faciliter les manipulations des produits en toute sécurité.
Il permet également de gérer d'éventuels débordements ou déversements accidentels.

Aire de lavage sécurisée

L’aire de lavage


Cette aire permet le nettoyage des pulvérisateurs sur une zone sécurisée qui sera connectée à un système de traitement des effluents.
Cette solution ne nécessite pas obligatoirement d'investir dans un système de nettoyage embarqué qui demande une capacité en eau claire importante pour effectuer le rinçage et le lavage au champ.

Exemple d’un système de traitement des effluents phytosanitaires

Les systèmes de traitements des effluents


Ils doivent être approuvés par l’administration. Ils permettent la gestion des effluents phytosanitaires. Dans le cadre de certaines applications, le rinçage au champ est délicat. Les différents systèmes homologués permettent de les gérer. En connexion avec l'aire de remplissage, ils permettent la gestion des éventuels débordements ou déversements accidentels. En connexion avec l'aire de lavage, les résidus extérieurs de la cuve et intérieurs seront gérés.